Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Blé tendre

Agritel projette les exportations françaises 2018/2019 à 15,9 Mt

Kévin Cler
27 aoû 2018

L'Hexagone devrait privilégier une stratégie de reprise de ses parts de marché, plutôt que de chercher de nouvelles destinations, selon le cabinet d'analyse.

Pxhere
Pour Agritel, le manque de volume de la récolte 2018 ne permettra pas de conquérir de nouveaux marchés exports.
Raphaël Auffret

La qualité des blés tendres français est au rendez-vous cette année, ce qui permettra « de rentrer dans le cahier des charges d'acheteurs internationaux exigeants, tels que l'Algérie », rappelle Alexandre Boy, analyste d'Agritel. Mais les volumes récoltés cette année (34,17 Mt), jugés décevants par la société de conseil, ne permettront pas de conquérir de nouveaux débouchés. Agritel s'attend à des exportations hexagonales à 15,9 Mt pour 2018/2019, en légère baisse par rapport à 2017/2018 (17,3 Mt).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité