Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Agneau (baisse)

Après Pâques, la demande en agneau ralentit et les prix se tassent

Virginie Pinson, Laure-Anne Lefebvre et Virginie Pinson
25 avr 2017

Les cours des agneaux ont progressé depuis le début du mois de mars jusqu’à Pâques, sans jamais réussir à dépasser leur niveau des dernières années. Maintenant, le pic de la demande passée, le marché se calme et la tendance devrait être baissière pendant deux mois environ. La pression des importations devrait continuer de se faire sentir, la production britannique étant attendue dynamique et nos voisins affichent des prix compétitifs.

Veau de boucherie : peu évolutif (baisse)

Les cours des veaux de boucherie restent sur leur tendance baissière, le soleil des dernières semaines ayant contribué à limiter la consommation. L’offre n’est toutefois pas surabondante, ce qui limite la pression sur les cours.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité