Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Maïs

Atonie

La rédaction
18 avr 2017

Les cotations du maïs ont connu une petite progression dans l’ensemble, dans le sillage du maïs coté sur Chicago. Les pluies aux États-Unis pourraient retarder les semis. En termes d’échanges, c’est toujours le calme plat en France. Toutefois, quelques couvertures restent à faire du côté des Espagnols dans le Sud sur les mois d’été, et les Fab français font quelques affaires. Dans les champs, Céré’Obs estime les semis achevés à 31 % en semaine 14, contre 6 % l’an dernier à pareille époque.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité