Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Bien ficeler sa demande de prêt

Lucie Debuire
16 mar 2018

Obtenir de sa banque un accord pour un financement demande de nombreuses étapes et des analyses approfondies. Outre les documents comptables, les banquiers basent leur prise de décision également sur l’environnement de l’exploitation. Éclairages.

Siarhei Lenets
Le banquier doit connaître au mieux l'exploitation et le porteur de projet.

La tête pleine de projets mais les poches vides, c’est souvent dans cet état qu’on se rend chez son banquier... Avec en plus, l’appréhension de voir sa demande de prêt refusée. Pour mettre toutes les chances de son coté, mieux vaut avoir un dossier bien préparé. Le Crédit agricole insiste, la prise de décision est avant tout basée sur la confiance. Selon la banque, il est important que le porteur de projet soit le plus transparent possible. Tout doit être dit, que les informations le servent ou non. « On utilise peu de techniques bancaires pour les financements agricoles, précise Olivier Cauuet, chef du marché agricole au Crédit agricole Nord de France. Nous connaissons souvent les exploitations et leurs agriculteurs. C’est très souvent du cas par cas.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité