Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Biocarburants : la France veut infléchir la position de Bruxelles

21 mar 2017

La France souhaite faire revenir la Commission européenne sur sa proposition de freiner le recours aux agrocarburants de première génération (G1), a appris l’AFP le 13 mars auprès du ministère de l’Agriculture. La Commission a annoncé le 1er décembre qu’elle souhaitait réduire fortement la part des produits agricoles dans les biocarburants G1 entre 2021 et 2030, en réduisant le taux d’incorporation à 3,8 % en 2030 au lieu de 7 % aujourd’hui en France. Les discussions officielles sur le texte lui-même sont annoncées pour juillet 2017, sous présidence estonienne. La France souhaite « inciter » à développer la seconde génération de biocarburants (G2) « au lieu de taper sur la première », a indiqué le ministère de l’Agriculture à l’AFP.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité