Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Blé tendre bio : la France autosuffisante cette année ?

Kévin Cler
06 juin 2017

Si les rendements 2017 atteignent un niveau normal, ni les meuniers, ni les fabricants d’aliments n’auraient besoin de recourir aux importations de blé tendre bio, estime l’Agence bio.

« Les surfaces françaises de blé tendre sont actuellement potentiellement suffisantes pour satisfaire les demandes des meuniers et de la nutrition animale nationales », a indiqué Gérard Michaud, président de l’Agence bio, lors d’une conférence de presse à Paris le 24 mai. L’agence estime les surfaces de grandes cultures bio 2016 à 217 867 ha (+6 % par rapport à 2015), dont 164 796 ha de céréales. Celles de blé tendre atteindraient 45 794 ha, en hausse de 4 % par rapport à 2015. Les surfaces d’oléagineux s’élèvent, de leur côté, à 29 308 ha (+4 % par rapport à l’an dernier), celles de protéagineux à 15 764 ha (+10 % par rapport à 2015) et celles de légumes secs à 7 998 ha (+18 % par rapport à 2015).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité