Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Fondamentaux

Blé tendre / Maïs : ODA parie sur une reprise prochaine des cours

Kévin Cler
23 jan 2018

Le marché mondial du maïs se tend, alors que le prix du blé tendre libellé en dollar progresse en Russie d’un an sur l’autre, explique le cabinet d’analyse.

ODA
"Le marché est imprévisible, mais il y a un potentiel de hausse", a estimé Didier Nedelec, directeur général d'Offre et demande agricoles, le 12 janvier.

Si les prix du blé tendre et du maïs sont actuellement au plus bas, c’est surtout du fait du haut niveau de l’euro par rapport aux autres monnaies, selon Didier Nédélec, directeur général du cabinet d’analyse Offre et demande agricole (ODA). Mais « la cotation du blé tendre Fob Novorossiisk a progressé entre janvier 2017 et 2018 en dollars, en raison de stocks mondiaux moins élevés qu’annoncé par les analystes. […] En maïs, le ratio stocks/consommation recule d’un an sur l’autre. […] Le marché est imprévisible, mais il y a un potentiel de hausse » sur la seconde partie de campagne 2017/2018, estime-t-il.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité