Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Tendance hebdomadaire du 15 au 22 janvier 2018

Céréales : le recul de l’euro permet au blé de repartir en légère hausse

Rodolphe de Ceglie
23 jan 2018

Toujours plombés par des volumes importants et une faible compétitivité, les prix du blé et le maïs ont du mal à progresser, malgré un repli de l’euro en début de semaine. Seuls ceux de l’orge fourragère remontent.

Alors que la fermeté de l’euro plombait jusqu’ici la compétitivité du blé français sur le marché mondial, son repli en ce début de semaine a permis aux cours du blé de se raffermir et d’afficher une très légère progression sur la semaine. Pour autant, le marché mondial du blé reste toujours très offert avec une Russie très agressive. Après avoir acheté 115 000 tonnes (t) de blé d’origine russe, l’Égypte est revenue aux achats se tournant vers la même source pour l’achat de 295 000 t supplémentaires. En plus du manque d’attractivité, les cours du blé tendre hexagonal pâtissent de fondamentaux baissiers.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité