Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Le chiffre

7,3 %

Du retard dans les semis de betteraves

Au 4 avril, dernier chiffrage national connu pour le moment, la CGB (Confédération générale des planteurs de betteraves) estimait à 7,3 % le pourcentage des surfaces déjà ensemencées en betterave. C’est bien moins que les chiffres habituels : ces cinq dernières campagnes, la moitié des ensemencements étaient déjà réalisés au 22 mars.

Les Hauts-de-France et la Normandie sont particulièrement touchés, avec 1 à 5 % des surfaces semées seulement, de même que la Marne (1 % des hectares emblavés). L'Yonne ou le Loiret s'en sortent mieux, avec respectivement 20 et 40 % des surfaces ensemencées, cette proportion montant à 80 % en plaine de Limagne.

« Il est probable qu’il faudra attendre encore d’ici la mi-avril pour arriver au niveau de 50 % de semis, soit un retard de 20 jours par rapport à la date moyenne sur 5 ans du 22 mars », observait la CGB dans un communiqué.

Publicité