Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Le chiffre

10 millions d’euros

Fret ferroviaire : un budget pour les voies capillaires dans le plan de relance

Le 8 juin, Elisabeth Borne, ministre chargée des transports, a présenté les premières mesures du plan de relance du fret ferroviaire annoncé en avril. Parmi elles, la remise en état des lignes dites « capillaires fret ». Dans le secteur des grains, ce sont elles qui permettent d’amener ou de prendre les grains au plus près des opérateurs.

L’Etat compte consacrer à cette "régénération" 10 millions d’euros par an, a priori sur dix ans, durée évoquée initialement. « La logistique du dernier kilomètre ferroviaire dans les territoires ne sera possible qu’avec un réseau en état », indique un communiqué du ministère de la transition écologique.

Publicité