Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Collecte bio : retour à la normale et tension sur les prix

Marc Decamps
26 sep 2017

Grâce à une récolte de céréales et de protéagineux bio française estimée très correcte, la filière retrouve le sourire.

« C’est une année normale », jugent les professionnels. En blé, globalement, les rendements et les PS sont bons, et la qualité boulangère satisfaisante. Pour autant, l’inquiétude est de mise chez les transformateurs. Alors que la consommation finale explose avec des taux de croissance autour de 20 %, voire plus, l’approvisionnement des meuniers, huiliers, et fabricants d’aliments pour animaux (Fab) reste compliqué. Côté volumes, l’impact du boom des surfaces converties en grandes cultures vers la filière bio en 2016 et 2017 n’est pas encore vraiment ressenti, sauf en production C2 (conversion 2e année) destinée à l’alimentation animale dans la limite d’incorporation de 30 % dans les formules (1). La respiration devrait se faire à partir de 2018/2019.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité