Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Protéagineux

Des affaires en portuaire

La rédaction
07 mar 2017

En pois, un courant d’affaires est signalé, que ce soit en portuaire pour de l’alimentation humaine, ou sur l’intérieur en alimentation animale. Alors que les prix se stabilisent dans les ports, la tendance est plutôt baissière sur l’intérieur. En féveroles, de petits échanges sont rapportés sur Rouen, à destination de l’alimentation animale. À l’international, les nouvelles règles indiennes qui s’appliqueront aux pois canadiens à partir du 31 mars, obligeront un traitement par fumigation au bromure de méthyle, inefficace au Canada. Ceci est susceptible de ralentir les expéditions canadiennes sur cette destination, et pourrait peser sur les prix.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité