Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
AVIS D’EXPLOITANT

Des besoins en azote du colza mesurés en un rien de temps

Christian Gloria
22 jan 2018

Rapidité, fiabilité, modernité : plusieurs méthodes permettent de mesurer la biomasse du colza pour en déduire ses besoins en engrais azotés. Elles sont validées par Terres Inovia.

S. Leitenberger
Des mesures de biomasse sont conseillées à l'entrée et à la sortie de l'hiver.
Inra
Luc Champolivier, chargé d’étude agronomie chez Terres Inovia."La réglette azote colza est paramétrée pour chaque département, avec la prise en compte par exemple de types de sols particuliers propres à certains secteurs."
RFI
Adrien Lejeune, agriculteur et conseiller du GDA du Rethèlois dans les Ardennes
Borealis
L'outil N-Pilot permet des mesures au champ en quelques minutes.

Le colza est une vraie pompe à nitrates. Sa biomasse est un bon indicateur de la quantité d’azote absorbé. La mesurer permet d’ajuster les apports d’engrais azotés à fournir à la culture. Il existe plusieurs méthodes, validées par l’institut Terres Inovia avec son outil réglette azote colza. La plus utilisée d’entre elles est sans doute l’outil Farmstar d’imagerie satellite : aux alentours de 200 000 hectares par an. « C’est la méthode que nous mettons en avant auprès de nos adhérents. Dès sa mise en œuvre il y a plus de dix ans, Farmstar a trouvé son intérêt avant tout sur la culture de colza pour l’estimation des apports d’engrais azotés, rappelle Sébastien Simier, de la coopérative Axereal.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité