Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Nutrition animale

Des disponibilités tendues dans le futur en non-OGM et en bio

Yanne Boloh
24 sep 2018

Le Céréopa vient de livrer son étude sur le marché de l’alimentation animale non-OGM et bio à l’horizon 2022. Il ne sera pas simple de garantir du 100 % français.

Céréopa - Isabelle Marandel

La demande en alimentation animale des cahiers des charges “alternatifs”, bio et non-OGM, pourrait aller jusqu’à quadrupler d’ici 2022. C’est l’un des résultats de l’étude conduite par le Céréopa (cf. encadré), présentée le 13 septembre lors du Space à Rennes. L’analyse est cruciale car l’alimentation animale représente la part majeure des coûts de production en élevage.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité