Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Des herbicides trop limités pour remplacer le glyphosate

C.Gloria
26 avr 2018

Sans herbicide systémique efficace, la gestion des vivaces et des graminées en interculture s'annonce plus difficile.

JC Gutner
Le glyphosate permet notamment de limiter la prolifération des chardons.

« Le retrait du glyphosate pose la question de la gestion des vivaces en interculture pour lequel il se montre très efficace. Le 2,4 D est un autre herbicide utilisable en interculture et performant contre des vivaces, mais seulement sur les dicotylédones comme le chardon et le liseron. Le chiendent par exemple ne peut être détruit par cette spécialité », précise Ludovic Bonin, Arvalis. En pratique, les mélanges de glyphosate avec du 2,4 D sont assez courants pour lutter contre les vivaces justement. Le dicamba est une autre molécule herbicide au mode d’action voisin de celui du 2,4-D (perturbateur de la régulation de l’auxine, hormone végétale de croissance) utilisable en interculture.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité