Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Des résistances aux pyréthrinoïdes sont apparues chez trois ravageurs du colza

C.G.
08 sep 2017

Des populations de grosses altises, de charançons du bourgeon terminal et de puceron vert ont développé des résistances aux pyréthrinoïdes.

Terres Inovia
Les grosses altises adultes arrivent courant septembre sur colza.

Des populations d’altises d’hiver (dites aussi grosses altises) sont devenues très résistantes (mutation super kdr (1) et résistance métabolique) aux pyréthrinoïdes dans le département de l’Yonne, le sud de l’Aube, l’ouest de la Côte-d’Or et le nord de la Nièvre. L’efficacité des pyréthrinoïdes y est quasiment nulle. Dans les autres départements, on trouve des altises résistantes (mutation kdr, résistance métabolique variable) sur lesquelles les pyréthrinoïdes sont partiellement performantes (entre 25 et 75 % d’efficacité selon les cas).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité