Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Des subventions pour implanter des haies

Lucie Debuire
25 juil 2017

Certains départements proposent des aides aux agriculteurs pour l’implantation de haies, dans le but de conserver la biodiversité, de lutter contre l’érosion et de préserver la qualité de l’eau. Exemple en Charente et dans l’Eure.

J.-C. Gutner archives
En Charente, la plantation de haie est subventionnée à hauteur de 1,50 euro par mètre linéaire.
S. Leitenberger
L’enjeu est de localiser la plantation d'une haie à un endroit stratégique afin de renforcer ou de préserver le maillage bocager.

Si elle a longtemps déserté les paysages d’openfield, la haie revient aujourd’hui sur le devant de la scène forte de ses atouts : une capacité à préserver les sols contre l’érosion et une fonction d’abri pour une biodiversité importante et utile. Pour inciter les agriculteurs à implanter des haies dans leurs parcelles cultivées, certains départements distribuent des subventions. C’est le cas de la Charente. À titre d’exemple, en 2017, pour une haie simple, l’aide est de 1,50 euro par mètre linéaire. Pour une haie double, la subvention est de 3 euros par mètre linéaire. Un alignement d’arbres, quant à lui, est subventionné à hauteur de 3,50 euros par arbre, tandis qu’une haie d’arbres fruitiers est soutenue à hauteur de 7 euros par arbre.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité