Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
David Bouillé, ingénieur Dephy Écophyto à la chambre d’agriculture de Bretagne

Des variétés rustiques de blé pour économiser en intrants

Christian Gloria
20 juil 2017

Dans la diversité des variétés de blé inscrites en France, il y a celles qui résistent bien aux maladies, voire aux stress azotés. État des lieux de la recherche variétale sur ces blés rustiques permettant de réduire les intrants tout en préservant ses marges.

C. Gloria
Les croisements de matériel génétique sont soumis à des conditions extrêmes pour ne garder que les plants résistant aux maladies et aux stress azotés. Objectif final : obtenir la lignée qui répondra au mieux à ces exigences.
C. Gloria
Bernard Rolland, Inra du Rheu"Grâce à nos essais de sélection variétale mis à l'épreuve de faibles niveaux d'intrants, nous avons pour objectif de sortir des variétés utilisables des itinéraires de production intégrée jusqu'à ceux de l'agriculture biologique.

Elles produisent un peu moins que les meilleures variétés conventionnelles. Mais elles résistent bien aux attaques parasitaires et peuvent s’affranchir d’un certain nombre de traitements phyto. Dans une conjoncture où les cours des blés sont bas, Les variétés de blé dites « rustiques » gagnent en attractivité grâce aux économies de charges en intrants qu’elles peuvent permettre.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité