Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Deux normes garantissent la qualité des composts

C.G.
10 nov 2017

Les amendements organiques commercialisés répondent à des normes : NFU-44051 pour les produits composés d’éléments d’origine végétale ou animale + végétal en mélange ; NFU-44095 pour les composts contenant des matières végétales et des Miate, matières d’intérêt agronomique issues du traitement de l’eau (c'est-à-dire des boues). Il y a onze catégories de composts NFU-44051 selon l’origine des matières. La finalité de ces amendements est l’apport de matière organique avant les éléments fertilisants. Ils sont normés pour cela : ils ne doivent pas contenir plus de 3 % de chacun des éléments azote, phosphore et potassium et un minimum de matière organique (plus de 15 à 25 % selon la catégorie) et de matière sèche (30 %).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité