Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Deux tiers des nappes phréatiques non rechargées

23 mai 2017

Le niveau des eaux souterraines, au 1er mai, est hétérogène d’une région française à l’autre, indique le Bureau de recherches géologiques et minières, dans un communiqué du 15 mai. « Les deux tiers des nappes (67 %) affichent un niveau modérément bas à très bas. » Le phénomène s’est « fortement accéléré en avril ». La situation traduit clairement « le déficit de recharge hivernale de cette année ».

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité