Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Echanger ses parcelles pour aménager son foncier

Lucie Debuire, L.D.
26 fév 2018

Échanger ses parcelles éloignées pour gagner en confort et économiser des charges, c’est possible. Les modalités sont relativement simples. Il faut toutefois trouver le coéchangeur. Voici quelques clés pour faire le pas.

T. Guillemot
De manière générale, la valeur des terres échangées est considérée comme équivalente.

Traverser un centre urbanisé ou passer son temps en tracteur pour se rendre sur une parcelle éloignée, voilà des épreuves qui rebutent les exploitants. Alors, pourquoi ne pas essayer d’échanger ces parcelles-là ? Des économies sont à réaliser. La chambre d’agriculture de la Manche annonce un écart de 157 euros par an sur les charges d’une parcelle de dix hectares située à dix kilomètres du siège de l’exploitation et une autre équivalente se trouvant à cinq kilomètres. « Sur dix ans, c’est 1 570 euros gagnés, calcule Sylvain Lebain, conseiller à la chambre d’agriculture de la Manche.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité