Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

EGalim : Terres Univia mise sur la recherche de valeur ajoutée

Kévin Cler
09 jan 2018

L’interprofession des huiles et des protéines végétales privilégie pour le moment les pistes permettant une meilleure rémunération des produits.

Blickpixel

« Pour le moment, nous avons axé le plan filière 2018/2022, en liaison avec le secteur céréalier, sur les leviers d’action permettant de créer de la valeur », explique Françoise Labalette, responsable du pôle Amont et économie chez Terres Univia. Parmi eux, se trouve la production de graines oléagineuses et de tourteaux, bio ou non, répondant à des chartes et cahiers des charges certifiant l’origine française. L’idée est de convaincre que les produits nationaux ont plus de valeur. « Si le consommateur voit une différence, il acceptera de payer plus cher. Et le distributeur doit faire valoir cette différence », assure la spécialiste.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité