Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

En janvier 2017, la production nationale d’aliments composés repart à la hausse

21 mar 2017

Avec deux jours ouvrables de plus qu’en janvier 2016, la production nationale d’aliments composés pour les animaux de ferme a progressé en janvier 2017 de 5,5 % sur un an, en particulier sous l’effet d’une hausse des aliments à destination des poulets de chair et des vaches laitières, indique Agreste. La production d’aliments composés pour bovins, incluant la production totale de mash, affiche en janvier 2017 une vive progression de 9,1 % sur un an, mais se situe en dessous du niveau moyen de 2016. Le mash est utilisé à hauteur de 17 % dans l’alimentation bovine. Il est en progression régulière (+4,8 % en 2016 par rapport à 2015 et +7,3 % en 2015 par rapport à 2014) et permet d’amortir la baisse de la production industrielle d’aliments bovins.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité