Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Engrais : une nouvelle campagne de commercialisation au ralenti

Christine Rivry
06 juin 2017

La nouvelle campagne en engrais azotés démarre poussivement. Même si les aléas climatiques, gels, froids, manque d’eau ne semblaient pas avoir trop entamé le potentiel de récolte avec l’arrivée des pluies, l’inquiétude reste de mise chez les agriculteurs. Les déficits de trésorerie incitent à la prudence, donc à l’attentisme sur les achats d’engrais. Malgré un prix de début de campagne des fabricants d’ammonitrate (Yara et Borealis) supérieur de 10 € la tonne par rapport à l’an dernier, les prises de position ne décollent pas. Il en est de même pour la solution azotée qui reste boudée par ce marché morose.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité