Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

États généraux de l’alimentation : la feuille de route de l’AGPM

20 juin 2017

L’AGPM (producteurs de maïs) a diffusé, le 15 juin, sa feuille de route sur les États généraux de l’alimentation. Sur la volatilité des cours, le syndicat attend une Pac avec des dispositifs assurantiels « plus incitatifs », une épargne de précaution. Les maïsiculteurs réclament « une véritable politique de stockage de l’eau », la levée des freins administratifs, ainsi que l’accès à la protection phyto et aux innovations en matière de sélection variétale. L’AGPM défend le maintien du plafond de 7 % de bioéthanol d’incorporation dans l’essence.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité