Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Etats généraux de l'alimentation: la meunerie veut «gagner en compétitivité»

11 juil 2017

L’ANMF (meunerie) affirme le 5 juillet vouloir contribuer aux États généraux de l’Alimentation, le secteur «en grandes difficultés» ayant besoin de gagner en compétitivité. «Notre contribution aux travaux des Etats généraux de l’Alimentation est indispensable», déclare le président Lionel Deloingce via un communiqué, pointant le manque de visibilité de la meunerie. Ses principales revendications : allègement de la fiscalité, suppression de la taxe farine, baisse du coût du travail, accès facilité aux dispositifs de soutien à l'investissement et à l'innovation. «Gagner en compétitivité» est nécessaire, explique l’ANMF, pour pérenniser et développer l’activité mais aussi répondre aux attentes croissantes du consommateur.

Agra

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité