Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Faire vivre ses parts sociales de coopératives

Lucie Debuire
02 mai 2018

Que sont devenues les parts sociales initialement souscrites dans votre coopérative au début de votre activité ? Bien souvent, on n’y prête plus attention et on oublie leur utilité et leur valeur.

L. Debuire
Le montant de la part sociale souscrite dépend du volume de grains que l'agriculteur livre à la coopérative.

La souscription de parts sociales d’activité représente la porte d’entrée dans la coopérative, explique Romain Dassat, auditeur de coopératives au cabinet Exco FSO(1). Chaque agriculteur travaillant avec sa coop, s’engage à livrer un volume de sa production et doit détenir des parts sociales proportionnelles à cette activité. » Le montant des parts sociales dépend des statuts de la coopérative. « Pour que le statut légal de la part sociale soit validé, il est indispensable que son montant soit proportionnel à l’activité de l’agriculteur, précise Lionel Lavocat, consultant agricole au cabinet Exco FSO.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité