Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Florian Baralon veut décloisonner les savoir-faire

L.Debuire
13 juil 2017

Le collectif de développement de l'agroécologie, dont Florian Baralon est membre, s'est constitué pour palier au manque de compétences des techniciens dans l'accompagnement des agriculteurs aux changements de pratique.

CDA
Florian Baralon, un des cinq ingénieurs agronomes fondateurs du CDA dans l'Aine. "En formant des agriculteurs à l’expérimentation, nous les incitons à retrouver leur autonomie."

Depuis 2013, une association a vu le jour dans la campagne de l’Ain, le collectif de développement de l’agroécololgie (CDA), récemment rebaptisée Centre de développement de l’agroécololgie. Les cinq ingénieurs agronomes fondateurs accompagnent les acteurs du monde agricole à l’agroécologie. Florian Baralon est l'un d'entre eux. Aujourd'hui agriculteur dans l’Ain, c'est un ancien technicien du Civam. De son expérience, il a constaté que « les techniciens n’ont pas souvent les compétences pour conseiller des agriculteurs au changement.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité