Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Haropa : 2017, une « année historique » malgré le recul du trafic céréalier

Karine Floquet
16 jan 2018

Du fait de la difficile récolte 2016, le trafic céréalier enregistré par Haropa a nettement baissé sur 2016/2017... ce qui n'empêche pas le groupe d'enregistrer de bons résultats.

Frédéric Bisson/ Flickr
Le trafic céréalier a baissé de 18 % sur le port de Rouen en 2016/2017 par rapport à 2015/2016.

Si le trafic maritime global de Haropa en 2017 croît de 6 % sur un an, avec 92,64 Mt manutentionnées, ce n’est pas l’activité Céréales qui a contribué à cette « année [qualifiée d’] historique » par Nicolas Occis, président de Haropa et directeur général de Haropa-Port de Rouen. Le résultat des vracs solides s’établit à 11,13 Mt, en baisse de 4 % par rapport à 2016, en raison du net repli du trafic céréalier, qui s’élève à seulement 5,55 Mt, en recul de 18 % sur un an.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité