Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

La chaleur américaine fait flamber les prix

Kevin Cler,  
11 juil 2017

Les cours de l’ensemble des grains ont nettement progressé sur Chicago, en raison des températures élevées et du manque d’eau aux États-Unis. En blé, l’USDA juge, en semaine 26, les conditions de cultures de printemps "bonnes à excellentes" dans 37 % (40 % en semaine 25) et celles d’hiver à 48 % (49 % en semaine 25). En maïs, ce taux s’élève à 68 % (75 % l’an dernier à pareille époque). En soja, il atteint 64 % (70 % en 2016 sur la même période).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité