Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Transport

La grève des cheminots touche durement le fret

Karine Floquet
09 avr 2018

La majorité des trains de marchandises a été annulée. Et l’alternative offerte par le camion est compliquée par le manque de disponibilités, qui fait flamber les coûts logistiques.

jingoba (Pixabay)

Entre 50 % et 100 % des trains de fret, tous secteurs confondus, auraient été annulés durant les deux jours de grève des cheminots, des mardi 3 et mercredi 4 avril, selon les premiers résultats provisoires d’un sondage effectué par Christian Rose, délégué général de l’Association des utilisateurs de transport de fret (AUTF). En plus de paralyser le transport de grains à travers la France, cette grève du personnel de la SNCF a pour conséquence indirecte la hausse des coûts de transport par camion. Les chargeurs privilégient le bitume au rail, entraînant un renchérissement du fret routier, dont l’offre peine à répondre à ce surcroît de demande.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité