Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
PROTÉAGINEUX

La nutrition animale aux achats

La rédaction
24 jan 2017

Les cours des pois fourragers sur le marché intérieur ont peu évolué, mais les fabricants d’aliments sont revenus aux achats, générant une certaine activité. En revanche, les échanges sur le portuaire ne sont pas légion. En féveroles, de petites transactions se réalisent dans le Centre, là aussi à destination de la nutrition animale. Sur Rouen, l’absence d’offre en qualité humaine ne permet toujours pas de coter le produit.

ISSUES DE MEUNERIE

Offre restreinte

Les cours des issues de meunerie sont en progression dans l’ensemble, conséquence d’une offre très réduite. Les meuniers peineraient à honorer leurs contrats, et les échanges sont rares.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité