Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

La répartition de la valeur, point d’orgue d’EGalim

Xavier Olry
05 sep 2017

La présentation des États généraux de l’alimentation (EGalim) a confirmé qu’un prix d’achat des produits plus rémunérateur pour les agriculteurs est central.

« Il y aura des négociations avec les centrales d’achat afin de renforcer le prix d’achat payé aux producteurs », a affirmé Olivier Allain, le coordinateur des débats, à la présentation des ateliers des états généraux de l’alimentation, le 28 août rue de Varenne. C’est le thème de l’atelier 5, qui est « le cœur nucléaire du projet », a pointé cet éleveur, vice-président du conseil général de Bretagne. Il a noté la fébrilité des agriculteurs sur les prix, et rappelé que sur 100 € de dépenses alimentaires, seuls 6,20 € vont aux producteurs.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité