Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Mer Noire

La Russie et l’Ukraine : des diamants bruts à polir !

Kévin Cler
16 avr 2018
Nicole Ouvrard
Port d'Odessa en Ukraine.

Si la France rivalise encore avec l’Ukraine et la Russie sur les marchés mondiaux des grains, c’est par sa capacité à charger à bas coût sa marchandise sur ses bateaux depuis ses ports, à seulement 7 $/t environ actuellement. Ces coûts d’élévation (ou fobbing) atteignent 11-15 $/t en Ukraine et à 20-22 $/t en Russie dans les ports de la mer Noire, selon les données collectées auprès de divers analystes. Mais ces coûts ont régressé depuis une dizaine d’années, du fait d’une modernisation des ports et d’un accroissement des capacités d’exportation dans ces pays, ce qui n’est pas pour rassurer les exportateurs français (cf. graphique 1).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité