Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

« La valeur ajoutée doit être mieux répartie » estime l’APCA

Rodolphe de Ceglie
28 fév 2017

« Un nouveau projet agricole »

« Il faut rechercher de la valeur ajoutée à tous les niveaux » a déclaré Claude Cochonneau, président de l’Assemblée permanente des chambres d’Agriculture (APCA) le 22 février à Paris, lors de la présentation des propositions destinées aux candidats à la présidentielle. L’APCA propose ainsi de « renforcer toutes les valeurs ajoutées au niveau de l’exploitation : agriculture biologique, bioéconomie, circuits courts, origine des produits et assurer un juste retour à l’agriculteur » pour « sortir de la logique des prix bas ».

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité