Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

L’achat de blé égyptien redonne de l’espoir aux opérateurs français

Karine Floquet
14 mar 2017

FranceAgriMer a réhaussé de 100 000 t les exportations françaises de blé tendre vers les pays tiers pour la campagne 2016/2017.

Les 120 000 t de blé français achetées par le Gasc ont conduit FranceAgriMer à réviser à la hausse, le 8 mars, ses prévisions d’exportations hexagonales vers les pays tiers pour 2016/2017, de 100 000 t à 5 Mt (contre plus de 12,6 Mt expédiées sur 2015/2016). « Cette première vente à l’Égypte, non anticipée par les opérateurs, peut être l’amorce de transactions ultérieures », espère Olivia Le Lamer, chef de l’unité Grandes cultures de l’établissement public. Rappelons qu’à fin février 2016, les livraisons de blé français sur les ports égyptiens s’élevaient à 480 000 t sur un total importé par Le Caire de 3,965 Mt (contre 4,775 Mt à fin février 2017).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité