Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Le biocontrôle envisagé contre le mildiou de la pomme de terre

Marie-Pierre Vanloot
08 avr 2018

Souche de champignons, bave d’escargot, bactéries en culture, phosphites… les solutions alternatives étudiées pour lutter contre le mildiou de la pomme de terre sont nombreuses. Reste que du laboratoire au champ, les efficacités diminuent souvent.

V. Marmuse
Contre le mildiou de la pomme de terre, un produit de biocontrôle attend d'être homologué en France.

La pression est forte pour trouver des solutions alternatives à la protection chimique contre le mildiou de la pomme de terre. « Depuis 2007, nous testons de telles solutions chez Arvalis, tout comme les industries de protection des plantes, des start-up ou encore l’Inra », explique Denis Gaucher, spécialiste pommes de terre à Arvalis. Mais pour l’instant aucun produit de biocontrôle n’a obtenu d’homologation contre le mildiou de la pomme de terre. La seule demande en cours porte sur le stimulateur de défense des plantes LBG-01F34 à base de phosphites déposé par la société De Sangosse(1). Au sein du consortium biocontrôle(2), une dizaine de spécialités seraient testées contre le mildiou. Mais les résultats ne seront rendus publics que dans quelques années.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité