Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Dernière minute

Le canal Seine-Nord Europe en suspens

15 aoû 2017

« La priorité absolue est l’entretien et la modernisation du réseau existant, ferroviaire mais aussi routier et fluvial. » Telle est la réponse de la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne, interrogée sur le devenir des grands investissements d’infrastructure, dont fait partie le canal Seine-Nord Europe, à l’occasion de son déplacement le 4 août à Marseille, d’après le journal L’Antenne (édition du 10 août).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité