Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Semences

Le Gnis se prépare à la suppression des dérogations automatiques en bio

Karine Floquet
11 juin 2018

L’interprofession a opéré une refonte de son site dédié aux semences bio, opérationnel le 11juin, dans le but d’accompagner la sortie du système des dérogations automatiques.

suraj (Pixabay)

Alors que la fin des dérogations automatiques est prévue en 2035 dans le règlement bio de l’Union européenne, en France, nous avons l’objectif d’y arriver plus vite, à 100% d’ici 2025», a déclaré Michel Straëbler, secrétaire général de la commission Agriculture biologique du Groupement national interprofessionnel des semences et plants (Gnis), lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée le 30mai dernier à Paris. D’où la volonté de l’organisation de faciliter l’interface entre l’agriculteur biologique et les fournisseurs de semences certifiées AB .

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité