Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

« Le gouvernement doit aller plus loin dans la clarification de ses objectifs »

Propos recueillis par Valérie Noël
08 mai 2018

Député du Bas-Rhin et agriculteur, Antoine Herth (1) répond aux questions de Réussir Grandes Cultures relatives au rapport de la mission commune d'information sur les phytos de l'Assemblée nationale. 

DR
Comment considérez-vous les plans Écophyto 1 et 2 : échec ou réussite ?

Le chemin parcouru est considérable mais il n’a pas pris les directions attendues par le gouvernement. Il n’y a pas eu une baisse de 50 % des volumes de phytos. Mais ce qui m’impressionne, ce sont, par exemple, les expérimentations dans les fermes Déphy qui diffusent dans les systèmes de production, ou les Certiphytos qui sensibilisent l’ensemble des agriculteurs. Est-ce que c’est suffisant ? Probablement que non. Il faut voir qu’avec Écophyto, la France s’est positionnée sur une réduction des volumes. Nos voisins, eux, ont visé une réduction des impacts. Cela explique les difficultés rencontrées.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité