Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Le nouveau ministre de l’Agriculture, Jacques Mézard, se veut « homme de concertation »

d’après Agra
23 mai 2017

Le nouveau ministre de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation du gouvernement d’Édouard Philippe s’est présenté comme « un homme de conviction et de caractère » mais aussi « de concertation », qui « (connaît) bien le monde agricole, venant d’un département hyper-rural et agricole ». Jacques Mézard, 69 ans, est sénateur du Cantal du Parti radical de gauche. Il a été acteur dans l’élaboration du programme agricole d’Emmanuel Macron. Les dossiers qui concernent la ruralité, l’aménagement des territoires et l’indépendance de la justice lui tiennent particulièrement à cœur. En revanche, il n’a pas d’expérience européenne. La priorité des États généraux de l’alimentation sera « le prix payé » aux agriculteurs.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité