Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Le patrimoine génétique de la mercuriale aurait tendance à s'appauvrir au fil de ses conquêtes

02 nov 2017

À trop vouloir conquérir le monde, on peut finir par perdre son identité. Originaire de Grèce et de Turquie, la mercuriale annuelle a su gagner l’Espagne, la France et le Royaume-Uni... Mais en colonisant de nouveaux territoires, elle a appauvri son patrimoine génétique. Les populations d’Europe de l’Ouest présentent une diversité génétique moins forte que celle du bassin d’origine. Elles abritent également davantage de mutations délétères susceptibles de mettre en danger la survie de l’espèce. C’est ce que viennent de démontrer des chercheurs de l’Inra avec leurs collègues suisses. Cela freinera-t-il l'expansion de l'adventice ? À suivre.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité