Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

L’Égypte veut produire plus de maïs

19 sep 2017

L’Égypte a annoncé, le 12 septembre, vouloir augmenter sa sole sous maïs de 336 000 ha à 840 000 ha d’ici la fin 2018/2019 pour limiter la dépendance du pays aux importations, selon Reuters. En juillet, le ministère de l’Agriculture s’est engagé à doubler le prix d’achat de la céréale aux agriculteurs, de 1 700 à 3 400 livres égyptiennes la tonne (80 à 161 €/t).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité