Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Les agences de l’eau au régime sec

Christian Gloria
30 jan 2018

Le projet de Loi de finances 2018 réduit le budget à disposition des agences de l'eau.

Pixabay
Les six agences de l'eau devraient voir baisser leur plafond de recette.

Des syndicats et associations environnementales s’en émeuvent dans un communiqué de presse commun intitulé « Sauvons les agences » : avec le projet de Loi de finances 2018, les six agences de l’eau sont placées sous une contrainte budgétaire qui menace leurs capacités d’intervention. Leur plafond de recettes a été revu à la baisse pour le programme 2019-2024 : 12,6 milliards d’euros contre 13,8 milliards au programme précédent. Une ponction budgétaire de 200 millions d’euros a été décidée pour 2018. Enfin, la charge financière de l’ONCFS(1), des Parcs nationaux et de l’AFB(2) est transférée de l’État aux agences pour un montant total de 297 millions d’euros par an. La coupe est pleine.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité