Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Les céréales à pailles françaises évoluent peu, le maïs progresse légèrement

K.C., R.C.
31 jan 2017

Les prix du blé tendre sur Euronext et sur les places hexagonales ont peu varié d’une semaine sur l’autre, faute d’élément réellement nouveau. L’Observatoire des cultures de la Commission européenne, Mars, estime dans son rapport du 23 janvier que le froid n’affecte guère pour le moment les cultures d’hiver. En mer Noire, des températures très froides sont attendues durant les semaines 5, 6 et 7, tombant jusqu’à -16 °C en Russie. Ceci pourrait engendrer des pertes en blé. L’Union russe des grains a annoncé, le 24 janvier, que le pays ne rééditerait probablement pas la performance de 2016 en termes de récolte, du fait du gel. Les pertes de blé d’hiver pourraient atteindre 10 % cette année.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité