Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Les comportements des acheteurs n’ont pas changé, note Coop de France

Xavier Olry
07 mar 2017

Les nouveaux textes régissant les pratiques commerciales ont déclenché une guerre de prix sans création de valeur, préjudiciable pour les producteurs adhérents des coopératives.

À la veille de la conclusion des négociations annuelles avec la grande distribution, Coop de France a tiré un bilan mitigé de la loi Sapin II, le 27 février au Salon de l’Agriculture. Pascal Viné, délégué général, a relevé que, cette année encore, les négociations avaient porté à 95 % sur les prix, et très peu sur les produits. « Les comportements n’ont pas changé, malgré les engagements pris » : la plupart des partenaires veulent de la déflation sur les prix, et ont des exigences logistiques.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité