Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Les cours des céréales affichent un léger regain sur des marchés qui reprennent doucement leur activité

Rodolphe de Ceglie
10 jan 2017

Les cours du blé tendre ont légèrement progressé pendant la période des fêtes de fin d’année, soutenus par un euro en baisse face au dollar et des conditions climatiques inquiétantes aux États-Unis. L’annonce de la Réserve fédérale américaine de la hausse de ses taux fin décembre a fait progresser le dollar US face à la devise européenne, redonnant ainsi un peu de compétitivité au blé d’origine UE. Par ailleurs, les températures basses observées aux États-Unis ont également fait craindre un impact sur les cultures, dopant ainsi leur prix. Enfin, la bonne demande internationale a également soutenu les prix du blé tendre malgré l’importance actuelle des stocks à l’échelle mondiale. Des besoins qui ont une nouvelle fois surtout profité aux origines mer Noire.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité