Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Blé tendre

Les États-Unis vendent du blé tendre à l’Algérie, ce qui pèse sur les cours de l’origine française

La rédaction
19 déc 2017

La concurrence mondiale s’intensifie. Après la mer Noire, les États-Unis se mêlent à la bataille, vendant 120 000 t à l’Algérie en semaine 50, d’après l’USDA. Dans son rapport sur l’offre et la demande mondiale, il a révisé à la hausse les stocks globaux, passant de 267,5 Mt à 268,4 Mt entre novembre et décembre, en raison de l'augmentation de la production planétaire (+3,23 Mt à 755,21 Mt). Ces éléments justifient la petite baisse des prix du blé tendre français sur la semaine. Signalons l’achat égyptien pour 295 000 t de blé, dont 235 000 t de Russie et 60 000 t de Roumanie, à 208,36 $/t Caf livraison janvier.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité