Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Broutard HAUSSE

Les exportations françaises de broutards pourraient reculer en 2017

Virginie Pinson, Laure-Anne Lefebvre et Virginie Pinson
14 fév 2017

Le commerce du broutard est régulier et les prix sont fermes en ce début de mois. Les animaux vaccinés sont recherchés à l’export, tandis que le marché intérieur est demandeur en bons sujets. Par ailleurs, l’Institut de l’élevage estime que les exportations françaises de broutards pourraient reculer de 1 % en 2017 par rapport à leur niveau élevé de 2016. La demande export devrait confirmer son intérêt grandissant pour les femelles.

Porc : entre maintien aisé et fermeté HAUSSE

Les cours sont fermes en Europe, en raison surtout de la faiblesse des disponibilités dans un contexte de demande prudente, le marché communautaire de la viande manquant quelque peu d’allant.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité