Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Blé tendre

Les fabricants d’aliments sont demandeurs en orge et en blé tendre, ce qui soutient les prix

Kévin Cler
02 mai 2017

Les cotations du blé tendre ont progressé d’une semaine sur l’autre, conséquence de la bonne demande internationale, de craintes concernant la production française, mais aussi des besoins des fabricants d’aliments pour animaux français. Sur la scène mondiale, la Tunisie a acquis le 26 avril 75 000 t de blé, à des prix compris entre 173,85 $/t et 189,58 $/t Caf, pour embarquement entre le 25 juin et le 5 août. En France, l’activité en portuaire reste assez soutenue, contribuant à la fermeté globale des prix sur l’ancienne récolte. Mais ce sont surtout les fabricants d’aliments pour animaux sur le marché intérieur, spécialement en Bretagne, qui ont été dynamiques.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité